Reflexio

dimanche 8 mars 2009

À qui profite l’HADOPI?

Filed under: Polémique,Reflexion — ginklpios @ 1:43
Tags:

Grosse question! J’ai mené une petite enquête et voila ce qui en ressort:

Mélangez:

  • la video du chat organisé par 01Net entre J. Zimmermann et Olivier Henrard, conseiller juridique du ministère de la Culture qui nous dit texto que non, le projet de loi « Création et Internet » n’est pas là pour faire gagner plus d’argent aux Majors ou défendre les indépendants
  • La réflexion d’un internaute (Dalai-Lama, sur ecrans.fr (message #32, que je reporte également en fin d’article) qui nous dit, chiffres d’affaire de la SACEM à l’appui que le « piratage » profite bien aux artistes en France, (fait souligné par un certain nombre d’études scientifiques à l’étranger).
  • La tribune de Luc Besson sur lemonde.fr (un grand moment du web)

Et vous obtenez ceci: le projet « Création et Internet » n’est qu’une vaste mascarade consistant à stigmatiser toute une génération pour le seul plaisir de Luc besson.

Bon, en fait, j’en oublie quelques-uns (en fait, parce que je n’avais pas d’article sous la main qui souligne leur rôle dans cette drôlerie): les éditeurs de logiciels « mouchards » puisque le moyen officiel de garantie de ne pas se voir affliger d’une sanction par l’HADOPI sera d’acheter un logiciel privatif à un éditeur, logiciel qui se chargera de surveiller votre activité sur votre PC (et sans doute d’envoyer toutes ces infos à l’éditeur, ce sera écrit au beau milieu de « la licence que personne ne lit »). Bref, pour eux, HADOPI = jackpot puisque cela va leur ouvrir un nouveau marché à abonnement pour récupérer des données qu’ils pourront revendre à d’autres entreprises sur nos habitudes de surf, de téléchargement, de consommation culturelle, etc…. Ils auront le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière.

En conclusion, nous avons:

Internaute/Consommateur : -2 vs Artistes/Majors : -1 vs Luc Besson 🙂 vs Éditeurs de logiciels mouchards : 3.

« Éditeurs de logiciels mouchards » déclarés vainqueurs par K.O.

Ginklpios, élémentaire, mon cher DrWaston.


Chose promise, chose due: la copie du message sur le chiffre d’affaire de la SACEM:

lolotux a écrit:

Je tiens toujours à disposition les chiffres de la SACEM :
http://www.system-linux.net/SACEM/

Les chiffres sources :
http://www.sacem.fr/portailSacem/jsp/ep … p;offset=0

Merci pour ces liens, je me suis amusé a faire des calculs, en partant de 2000 jusqu’à 2007 (puisqu’avant on est en Francs et que j’ai la flemme de convertir en Euro).

En sachant que de 2000 à 2007 il y a eu une inflation de 13% (si je dis pas de bêtises).

Total des revenus de la SACEM :
2000 => 596 424 000€ (674 000 000€ en tenant compte de l’inflation)
2007 => 759 107 000€

Ce qui nous donne hors inflation une augmentation de 27%, et avec inflation de 12%.

Maintenant, si on regarde plus prêt d’où provient cet argent (les € en 2000 sont recalculés avec inflation):

Télé Public 2000 : 61 878 800€
Télé Public 2007 : 56 726 000€ => -9%

Télé Privé 2000 : 126 561 130€
Télé Privé 2007 : 145 443 000€ => +15%

Radio 2000 : 42 730 950€
Radio 2007 : 54 995 000€ => +28%

——————————————————————

Droit Phono, vidéo et multimédia 2000 : 126 895 610€
Droit Phono, vidéo et multimédia 2007 : 119 200 000€ => -6%

Copie Privé 2000 : 20 401 020€
Copie Privé 2007 : 51 511 000€ => +152%

Multimédia, téléchargement et Internet 2000 : 0€
Multimédia, téléchargement et Internet 2007 : 6 094 000€ => ?

Total pour CD, DVD, Multimédia , Téléchargements , et Internet
2000 : 147 296 630€
2007 : 176 805 000€ => +20%

——————————————————————-

SPECTACLES AVEC MUSIQUE VIVANTE OU ENREGISTREE :
2000 : 107 869 800€
2007 : 135 943 000€ => +26%

Cinema 2000 : 13 930 640€
Cinema 2007 : 15 769 000€ => +13%

LIEUX PUBLICS SONORISES 2000 : 78 493 190€
LIEUX PUBLICS SONORISES 2007 : 102 561 000€ => +30%

ETRANGER 2000 : 95 197 980€
ETRANGER 2007 : 70 865 000€ => -34%

——————————————————————–

Que peut-on constater de ces chiffres ?

Tout d’abord et c’est flagrant, la SACEM gagne plus d’argent depuis 7ans (même en tenant compte de l’inflation), ce qui veut dire que les auteurs touchent donc plus d’argent.

Ensuite concernant les baisses, celle de la télévision publique peut-être expliquée par l’augmentation de l’offre des télés privées (TNT / cable / Satellite) et donc une augmentation des droit perçu pour celles ci qui compense largement (+7% sur l’ensemble public + privé).

Par contre il y a effectivement une baisse sur les phono, vidéo et multimédia, donc une baisse des ventes de CD / DVD & Co (d’après ce que j’ai compris, c’est une somme prise sur les ventes de CD & Co, si c’est pas le cas merci de m’expliquer smile ).
Sauf que cette baisse de 7% est quasiment compensée par la nouveauté des offres multimédia / Internet, et ensuite littéralement explosée par la perception de la taxe copie privé qui elle augmente de +152%.
[Je reviendrais sur ce point à la fin du message]

La dernière baisse et la plus flagrante (-34%) est celle de l’étranger, que je ne peux pas expliquer, j’avoue ne pas y connaitre grand chose, si quelqu’un a une idée ?

Il n’y a pas d’autre baisse.

Concernant les hausses flagrante et intéressante, on peut noter une augmentation considérable de la taxe copie privée. Mais surtout forte augmentation sur les spectacles, le cinéma, la radio et les lieux publics.

Que peut-on en conclure ?

Au vu du fait que les années 2000 – 2007 on vu un essor grandissant du piratage, on pourrait au premier abord penser que ce piratage a freiné les ventes de CD & DVD et a été ainsi énormément néfaste à l’économie culturelle.
Sauf que dans le même temps, l’offre légal de téléchargement sur Internet c’est étoffée et a quasiment compensé ces pertes, ce qui est un transfert très simple de support de la musique (au même titre que la K7 vers le DVD).

Les gens ont eu énormément plus besoin de stocker les choses puisqu’ils piratent de plus en plus et donc de payer la taxe copie privée.
Ce qui au final revient à dire, que plus les gens piratent, plus les auteurs gagnent d’argent.

Et dernière conclusion, puisque le support dématérialisé n’apporte que la musique ou la vidéo, les gens cherchent de plus en plus à se rapprocher des artistes et a partager en public ces émotions. Et donc, vont de plus en plus dans les concerts ou au cinéma.

Non seulement le piratage favorise la culture (échange de biens cultures rapide et sur une population énorme), favorise le revenu des artistes (de part la taxe sur la copie privé qui pour le coût devrait plutôt être perçue comme une taxe pour rétribution des auteurs), et favorise les contacts le plus direct avec les artistes et les autres publics (cinéma et concerts).

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :