Reflexio

samedi 7 mars 2009

Prenez-nous pour des cons, prenez-nous pour des pirates!

Filed under: Polémique,Reflexion — ginklpios @ 16:59
Tags:

Tandis que sur la toile, la polémique autour du projet de loi « Création et internet » enfle de jours en jours, je manque de plus en plus régulièrement de m’étouffer devant certaines allégations…

Je ne prends pas la peine de vous rappeler le contexte en détails: un projet de loi anti-constitutionnel, tout à fait irréalisable sur le plan technique (et encore, c’est un euphémisme) et pourtant soutenu mordicus par une grande partie de la droite et quasiment ignoré par la gauche (qui a surement d’autres chats à fouetter que la liberté du peuple). Ah oui, j’oubliais: l’apathie exceptionnelle des médias mainstream qui ignorent littéralement la polémique.

Le projet de loi ignore la présomption d’innocence, puisque ce sera à vous de prouver votre innocence et non pas à l’HADOPI de prouver votre culpabilité; mais de toute façon, rappelons-le, l’HADOPI sera une instance ADMINISTRATIVE, et non JUDICIAIRE, habilitée à infliger des sanctions PÉNALE, alors, quitte à être anti-constitutionnel, soyons-le jusqu’au bout…

Mais, allons voir ce qui m’horripile autant: extraits d’une news Yahoo (ou comment cette députée nous prend pour des cons), je cite et commente:

  • « Une députée : « je trouve le texte parfaitement équilibré »
    Bon déjà elle commence très bien: elle met sur le même plan se faire couper Internet qui pour beaucoup signifie : pas de téléphone ni de télé, pas de possibilité de mettre à jour ses propres sites web (blogs par exemple), la restriction de l’accès à la culture (wikipedia et un nombre incalculable de sites d’informations), de l’accès aux réseaux sociaux, pas de possibilité du télétravail, pas d’accès à un grand nombre de télé-services de l’état (payer ses impôts, ameli.fr (le site de la sécurité sociale)). Cela signifie aussi, pas de mise à jour de son système d’exploitation, difficilement de nouveaux logiciels (et encore moins de support) avec le téléchargement et le partage d’œuvres culturelles. Je rêve.
  • « mais le débat sur ce texte va être un débat de communication. C’est celui qui va gagner la communication sur ce texte qui va l’emporter vis-à-vis de la population »
    Pour elle, pas de débats sur le fond, c’est un débat de communication, purement sur la forme. Ah oui, bravo, quand il n’y a AUCUN argument valable sur le fond, mieux vaut porter le débat sur la forme, ça c’est futé.
  •  » On va nous accuser d’être liberticide, que de toute façon, on est la droite, on est liberticide. »
    Alors là c’est du grand art: d’une part, elle pose les députés de droite en VICTIMES d’un procès morale par le peuple, mais d’autre part, elle prend le peuple, nous, pour des CONS! Pour des gens qui balancent des mots aussi chargés de sens que l’est le mot « liberticide » à tous bouts de champs, sans autre raison que parce que ce sont des députés de droite! Mais non madame! NON, nous n’employons pas le mot liberticide à la légère! Nous employons ce mot parce que ce projet de loi EST liberticide!
  • « Il faut bien voir dans l’ensemble du lobby que l’on reçoit, nos collègues reçoivent énormément de courriers via internet qui nous enjoignent à ne pas entrer dans processus ! »
    Bien, madame et pourquoi donc en faites-vous si peu de cas? Pourquoi semblez-vous ignorer tous les défauts de ce projet de loi? Avez-vous seulement lu ces mails?
  • « Il faut inverser la charge de la preuve : la liberté c’est le respect de la propriété intellectuelle, il faut rentrer dans ce langage inversé là, car les arguments techniques ne seront jamais relayés ». »
    Alors là, déjà, je ne comprends même pas la fin de la phrase: qu’est-ce que vient faire le mot « car » à ce niveau? Doit-on comprendre qu’il leur faut monter que « la liberté c’est le respect de la propriété intellectuelle » car, les arguments techniques (ceux qui disent que le projet de loi est tout-à-fait inapplicable?) ne seront pas relayés par les média?
    Mais passons: cette députée nous dis que « la liberté c’est le respect de la propriété intellectuelle ». Alors là madame, permettez-moi de vous dire que vous touchez le fond du problème. La société change, la propriété intellectuelle telle qu’elle est décrite dans le droit français d’aujourd’hui est devenue totalement inadaptée à la société d’aujourd’hui. Ce qu’il faut dès à présent faire, c’est commencer à réfléchir sur la réforme de la propriété intellectuelle, non dans le sens pris ces derniers temps (le rallongement des droits d’auteur jusqu’à presque 100 ans pour certaines œuvres) mais pour l’adapter à la société contemporaine!

J’aimerais bien savoir de qui sont ces paroles afin qu’elle puisse se défendre.

Mais de toute façon, tout est pour ainsi dire joué d’avance en ce qui concerne le vote des députés car de l’aveu même de certains acteurs de la polémique, celle-ci n’a jamais franchi les limites d’internet (quelle incidence du black-out du net sur Mme Michu?), les média mainstream ne se sont jamais réellement emparés du sujet et comme on vient de le voir, les députés sont totalement sourds à nos appels.

Le projet de loi va donc être bien voté. Et l’HADOPI d’être créée afin de commencer sa besogne.

Mais ensuite?

Ensuite, cela va dépendre de l’Europe. De nombreuses voix se sont déjà élevées au niveau européen pour dénoncer l’anti-constitutionnalité du projet de loi. Ainsi, une fois votée la loi pourra vraisemblablement faire l’objet d’un rappel à l’ordre de la France par l’Europe. N’étant pas juriste, j’ignore totalement comment cela se passe et quel est le pouvoir de l’Europe sur la France. Mais cela pourrait bien compromettre la survie de l’HADOPI.

En revanche, ce qui est tout à fait probable, ce sont les conséquences au niveau des français:

  • les « vrais pirates » vont utiliser les moyens de partage cryptés et autres méthodes pour contourner le filtrage
  • ils vont également multiplier les faux-positifs des systèmes de détection en répandant des fausses adresses IP (par exemple au niveau des trackers BT), comme les systèmes de détection ne vérifie pas l’effectivité du téléchargement, ce sont des milliers « d’innocents » qui vont recevoir les missives électroniques de l’HADOPI. Vous souvenez-vous des exemples incongrus des erreurs des radars automatiques? Multipliez cela par 100 ou 1000 et vous obtiendrez à peu près ce que l’HADOPI va provoquer. Mme Michu va alors prendre conscience du problème!
  • Pour une partie de la population, la rupture avec le monde politique est déjà consommée. Traiter les gens comme des cons et des pirates ne va faire qu’accentuer ce phénomène, surtout au niveau des jeunes électeurs.
  • L’image de l’industrie musicale, déjà entachée va prendre un coup supplémentaire, un certain nombre d’artistes vont être décrédibilisés pour leur soutient à cet initiative d’un autre âge.
  • Le « piratage », va être vu par tous les jeunes comme un acte de rébellion contre la société, les incitant encore plus à « pirater ».
  • Le partage de contenu « en face-à-face », via le prêt de disques-durs ou clé USB va se répandre; partage qui lui, est totalement incontrôlable.

Toute une génération va donc se placer en « porte-à-faux » par rapport à l’État et à l’industrie musicale. Ce ne sera bon pour personne. Cependant, cela pourrait vraisemblablement favoriser l’avènement d’une rupture brutale, seule façon connue par laquelle les français savent évoluer (Révolutions? Algérie? Mai 68?) à comparer à la méthode bien plus douce et progressive des anglo-saxons et qui verrait la mise en place d’un gouvernement nouveau (et muni des nouvelles valeurs de la société) et d’un paysage culturel et musical renouvelé.

Ginklpios, exaspéré par la façon française d’évoluer et le retard chronique français sur le monde anglo-saxon.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :